Vaison la Romaine 2019 – Le Ventoux

Le Ventoux

 

Dix-huit mai 2019, 6h du matin, voiture chargée, départ en direction du Ventoux pour la troisième fois comme cyclotouriste.
Petit crochet par chez mon ami et président de mon club, Marc Lens, qui sera mon compagnon de voyage et de chambrée
Les routes sont dégagées et le voyage se passe sans aucun problème, nous arrivons vers 16h comme prévu par Jean-Claude.
Arrivé sur le parking du village de vacance, première rencontre, mon amis Charlie, un habitué des séjours, avec qui nous nous rendons à l’accueil. Nous sommes reçus par deux charmantes hôtesses qui nous remettent nos clefs et les indispensables codes WI-FI.
En ce mois de mai, nous sommes plus de soixante à participer au voyage à Vaison La Romaine. Beaucoup de têtes connues et quelques nouveaux rapidement intégrés.
Notre chambre sera correcte pour y dormir. Elle est munie d’une petite terrasse ou nous dégustons notre première petite mousse après avoir débarqué nos vélos et bagages. Collation interrompue par la pluie, le temps annoncé n’est pas bon, nous devrons nous adapter pensais-je à ce moment.
Le Village de vacance est situé sur le haut de la ville à plus moins 2Km du centre de Vaison.
Vaison La Romaine a une longue histoire, elle a été créée par la tribu des ligures en 400 an JC (pas Jean-Claude), elle devint romaine après la conquête de la région par ces derniers en 125 avant JC, de nombreux vestiges sont à voir. Au moyen âge, une ville fût  construite sur les hauteurs de l’Ouvèze, très bien conservée, son dédalle de ruelles, typiques des villages moyenâgeux vaut le coup d’œil. La ville moderne est située sur le site romain.
Comme de coutume, le séjour commence par un premier briefing, ou nous découvrons les nouvelles têtes, suivi du pot d’accueil offert par la direction du village avant le premier repas.
Je dois dire que ma première impression du restaurant ne fut pas positive, nous étions serrés comme des sardines mais heureusement, cela s’est amélioré au cours du séjour et de plus, j’ai très bien mangé pendant toute la semaine.
Dimanche 19  au matin, aie, aie, aie, pluie battante, sortie prévue annulée, mais nous ne perdons pas espoir pour l’après-midi ou une amélioration est prévue.
Vers 14h, nous nous décidons Jean Yves, Pol et moi pour nous lancer sur le premier parcourt. La plaine du Rhône, nous effectuons le 80km sans une goutte. La pluie nous a quitté définitivement et le temps que l’on nous avait annoncé mauvais pour la semaine sera en définitive parfait pour la pratique du vélo, température idéale, pas ou peu de vent (ce qui est rare au Ventoux) et souvent du soleil.
Cette année, les parcours ont été concoctés par Pol aidé en cela par Chantal et Francis qui ont une connaissance encyclopédique de la région. Trois fois que je vais au Ventoux et trois voyages différents. A chaque fois, j’ai découvert une nouvelle facette de la région.
Après la plaine du Rhône, nous voilà parti pour Les monts de baronnies, les gorges de la Nesque, le Ventoux, les vignobles et enfin la vallée de l’Eygues.
Pour ma part, je retiendrai les gorges du Saint May ou contrairement aux gorges de la Nesque, nous pouvions admirer les falaises du fonds de la vallée. Je suis resté bouche bée devant la beauté du site. 
Comme toujours lors des « séjours cyclos.be », petit débriefing le soir, on discute de la journée et Pol détaille l’itinéraire du lendemain, monsieur Météo (Pierre) fait son spitche, on collationne les repas et on se décide (ou pas) pour un parcours.

Apéro, souper et soirée à chanter, danser et rire.
Lors de ce voyage, nous avons pique-niqué au pied de la montée vers le Ventoux, côté Malaucène.
Comme de coutume, nous avons pu compter sur les accompagnants qui ont transporté les repas sur le site, le tout agrémenté d’un petit vin de pays offert par l’organisation.  
Pas d’incident notable à constater pendant ce séjour, Guy, notre mécanicien et nouveau président, n’a pas eu beaucoup de travail au cours de ce voyage et a pu profiter à plein temps de son nouveau vélo.Le voyage s’est clôturé par le verre de l’amitié offert par les responsables des séjours cyclo, verre pendant lequel des petits cadeaux ont été remis aux personnes ayant participé régulièrement aux voyages organisés.Au cours de ce pot de départ et par la suite, J’ai entendu et lu de nombreux commentaires, tous positifs.Comme je le fais à la fin de tous mes articles je remercie pour tout le travail accompli en amont et pendant le séjour par les administrateurs, Jean-Claude, Guy, Robert et Charles, anciens administrateurs  fondateurs des séjours, ainsi que Pierre (M. Météo – reconnaissances des lieux) et Pol qui nous a créé de très beaux parcours à la portée de tous les cyclos.Je remercie également Chantal et Francis pour l’aide apportée lors de ce voyage ainsi que tous les participants qui ont mis une ambiance du tonnerre le soir lors des repas et pendant les soirées. Je pense que le personnel du village se souviendra longtemps de notre passage.  
Vive le mois de Mai 2020, vingtième séjours en Alsace.

Michel

 

Laisser un vote
(Visité 333 fois, 1 visites aujourd'hui)