Tence Septembre 2018 – Commentaires J-C Henrot

V VF Tence

Village de vacances composé de petits bungalows en dur, chacun comportant 2 logements. Chaque logement comprend un séjour, 2 chambres, chacune avec un coin lavabo, salle de bain, wc sépare et une petite cuisine pour les résidents qui ne souhaitent que le logement. Comme nous sommes en pension complète, nous préparons notre pique-nique du midi juste après le déjeuner.

Nous mettons tout cela dans les sacoches de ma mobylette. Ce n’est pas le grand luxe au niveau de la nourriture, mais rien de mauvais ( avec le vin en plus, tout passe). Le soir,entrée , plat de pâtes pour ceux qui veulent, plat principal, fromage et dessert, on ne meurt certainement pas de faim! Après le repas, animation pour ceux qui le souhaitent ou TV dans le bungalow. Ce soir, soirée orientale, on va manger du couscous !

Sortie du 02/09

Sur les 26 cyclos présents , nous sommes 8 à nous lancer sur le parcours de 93 km/h et 1700 m de dénivelé . Les 18 autres optent pour un des 3 autres parcours proposés ( 71,57 ou 35).En bref des montées et des descentes, mais pas de plat. Bonne cohésion du groupe sur un parcours au départ de Tence altitude 850 m, avec le point le plus bas à 465 m et le point culminant à 920 mètres . Temps frisquet au départ, (9 degrés) mais nous avons vite enlevé nos vestes mi saison. Ce lundi parcours de 115 km et 2380 m de dénivelé . ( vers st Étienne).Espérons que les routes seront aussi bonnes que ce dimanche, nous serons 6 à relever le défi. Pour le reste, nous sommes dans un environnement très agréable, nourriture convenable et vin qui » descend tout seul », mais Jean-Claude reste sérieux . Pas de photos disponibles car elles sont sur mon appareil qui n’est pas connectable avec la tablette.
Ce commentaire écrit dimanche soir sera posté ce lundi lors de notre déjeuner quand nous aurons accès à la connexion wi-fi. Et comme dit gaby, vive le vélo!

Lundi 3 septembre. Le haut viva rais

12 CYCLOs au départ pour cette randonnée de 115 km/h ( dont 3 cyclos qui rouleront sur le 80 km). Comme hier, groupe harmonieux qui va visiter l extrême nord est de la Haute-Loire. Des paysages magnifiques, des côtes et des descentes en permanence. A noter cependant une pure partie de plaisir dans la descente du col de la république 600 m de dénivelé sur 10 km’ soit une descente à 6% pendant 10 km sur une route impeccable, sans aucune voiture nous ayant dépassé ! ( il faut dire qu’on ne roulait pas doucement mais en toute securite ).20 km plus loin, on remet ça , mais dans l’autre sens lors de l’ascension du col de la sCharousse, 9,8 km pour un dénivelé de 620 mètres. Nous rentrons au bercail au terme de la randonnée de 122 km et 2200 m de dénivelé. Très agreable journée , demain mardi direction sud-est pour une ballade de 105 km et 2000 m de dénivelé prévu . Nous avons voyagé entre des altitudes comprises entre 540 mètres et 1250 m.Jean-Claude se porte bien et pour ma part mes batteries me sont d’une grande aide. Que du bonheur! Espérons que la pluie prévue jeudi ne nous empêchera pas de rouler. En théorie, le wi-fi sera fonctionnel ce mardi matin pour vous faire parvenir ce commentaire.

Mardi 4 septembre La Montagne Protestante

Direction sud-est vers l’Ardeche pour un parcours de 105 km et 1920 m (prévus). Une dizaine de cyclos pour le début de la randonnée qui oscillera entre 422 m d.altitude et 1130 m. Parcours classique pour cette région si ce n.est une descente 530 m sur 4 km, c’est dire la pente quasi indescendable en vélo avec des lacets qui n’etaient pas distants l’un de l’autre de plus de 30 mètres ! Pas à refaire’ mais il faut le voir pour le croire. Sur le retour, un gentil col de 10 km, mais avec une pente moyenne de 4%. Au retour, 108 km et un dénivelé de 1600 m, ce n’est pas plus mal car demain , 105 km de prévu avec 2070 m. De plus nous devons être au pique-nique au km 90 pour 13 heures. Nous sommes déjà à la moitié de nos vacances et la pluie est annoncée pour jeudi. Croisons les doigts que ce ne seront que des petites averses. Nous allons essayer de poster ce message ce soir. Je vais aussi prendre le temps pour vous décrire notre hébergement.

Mercredi 5 septembre. Coucou de l’Ardeche

Vous l’aurez compris, ce jour nous avons roulé sur les routes de l’Ardechoise sur un parcours de 105 km et 2070 m de dénivelé . Altitude de 550 à 1100 mètres, en passant par plusieurs cols, col des barraques, col du Rouvey, col de Faux, col Marchand ( en l’honneur du cyclo centenaire), col du gibet, col du buisson.

Tout cela sans compter les montées de 400 mètres de dénivelé . Quel plaisir ont tous ces cyclos de monter des côtes pour directement redescendre ? Comme les autres jours, les portions de plat ont été très rares.
Un pique-nique rassemblant tous les participants se tenait à 13 heures sur le parcours. Comme nous avions opté pour le grand parcours, nous y sommes arrivés avec 45 minutes de retard, mais pas de soucis, les cubis n’etaient pas vides !
Comme annoncé nous avons eu droit au couscous hier soir et à une soirée karaoke durant laquelle nous avons pu apprécier les qualités vocales de Guy Mathy.
Pluie annoncée pour demain. Espérons qu’elle ne sera pas là le matin, ce qui nous permettra d’aller plein ouest vers les gorges de la Loire, 102 km et 1750 m.

Jeudi 6 septembre. Les gorges de la Loire

Un dossier vacances et une pluie battante incitent Jean-Claude à rester au bungalow ce qui fait que je m’élance seul sur le parcours. Je crois que la plupart des participants au séjour fera également l’impasse aujourd’hui.

C’est donc avec ma veste gore-tex que je rejoins la vallée de la Loire au km 30, la pluie a quasiment cessé. Je longe le fleuve ( encore grosse rivière peu profonde à ce stade de son parcours), sur environ 25 km avec des montées dans les reliefs de la vallée. Mais le pire est à venir…

En effet, de 560 m d’altitude au km 55, je suis déjà à 1020 m au km 71 ( le Pertuis) et au km 96, je suis au plus haut pour ce jour à 1400 m. Sur la route, ciel et horizon bouchés, pique-nique en compagnie d’un chien, rien de bien spécial si ce n’est pousser sur les pédales ( merci mon assistance !).
Il ne me reste plus qu’a me laisser glisser pour redescendre à 850 m sur les 10 derniers km.

A mon retour, Jean-Claude est absent, il n’a pas résisté à l’envie de rouler. Il rentre peu après mon retour d’une ballade de quelques dizaines de km. Fin d’après-midi devant la TV ( la pluie a recommencé à tomber ) pour relaxer les jambes après ce parcours de 105 km et 1600 m de dénivelé.
Pour demain, direction plein sud pour rendre visite au point culminant de la région, le mont MEZENC qui culmine à 1753 m, mais on se contentera de rester sur la route qui passe à 1450 m. Ce sera notre dernière randonnée d’une semaine vélo bien agréable ( a refaire !)

Ce vendredi 7 septembre. Au pied u Mezenc

La pluie de ce matin retarde notre départ pour aller rendre visite au point culminant de la Haute-Loire qui culmine à 1753 m. Nous sommes 6 à prendre le départ à 10 heures.

Nous oscillerons entre 850 et 1587 m d’altitude avec une montée de 10 km pour un dénivelé de 600 mètres . Très belle vue au sommet suivie d’une magnifique descente de 10 km également pour 400 m de dénivelé, tout cela sous le soleil.

Retour vers 16h30 pour ce très beau parcours de 100 km et 1900 m de dénivelé.
Ceci clôture notre très belle semaine auvergnate , bonne organisation et compagnons de route très agréables . Il faut dire que la plupart étaient des cyclos d’un certain âge, le plus jeune ayant 55 ans et le plus âgé 80 ! Aujourd’hui un cyclo de 77 ans a fait le grand parcours !

 

Laisser un vote
(Visité 46 fois, 1 visites aujourd'hui)

Be the first to comment on "Tence Septembre 2018 – Commentaires J-C Henrot"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*